Visa de tourisme au Chili

Le visa touriste, c’est la méthode la plus simple pour rentrer au Chili. Pour les résidents français, c’est gratuit et vous n’avez pas de démarches à faire. Ca vous donne 90 jours pour prendre vos marques et démarrer les démarches pour avoir un autre visa.
C’est valable pour la plupart des pays qui ont des accords de réciprocité en matière de visa, dont la France. Pour certains pays (Australie, Albanie, Canada, USA et Mexique), il y a un montant à payer si vous arrivez par l’aéroport de Santiago. (Voir grille des accords, tarifs et des durées d’entrée dans ce document)

En arrivant à l’aéroport, on vous donnera un petit papier blanc (Tarjeta de turismo) qui fait office de visa et comprend votre date d’entrée. Ne PERDEZ PAS ce petit papier blanc. Vous en aurez besoin pour postuler à un autre visa (ou à un permis de travail en tant que touriste). Vous en aurez aussi besoin pour sortir du pays. Si vous avez perdu le papier, vous pouvez demander gratuitement un duplicata à la PDI.

Si vous dépassez la date de validité du visa (indiqué sur ce même petit papier blanc qui vous a été remis), vous aurez une amende à payer. Et il vaut mieux le faire avant, sinon vous prenez le risque de louper votre vol.

Vivre au Chili avec un visa touriste

C’est une option à considérer pour les étudiants qui n’ont pas envie de s’embêter a faire un visa étudiant et qui n’ont prévu de rester qu’un semestre. Il vous suffit de sortir du pays juste avant la date des 90 jours, par exemple pour aller à Mendoza en bus, ou trouver un vol abordable pour Lima, Buenos Aires ou Montevideo.

Certaines personnes demeurent toute l’année au Chili en utilisant cette méthode. Elles sont spécialistes et l’ont fait plusieurs fois. En théorie, vous pouvez le faire autant de fois que vous le désirez. Les premières fois, le renouvellement à la frontière ne posera pas de problème. Mais au bout de la troisième ou quatrième fois, vous prenez le risque de vous faire refuser l’entrée.

Vous pouvez également payer 100 US$ pour le faire renouveler au département Extranjeria. Cette démarche n’est possible qu’une fois. Il est recommandé de créer un compte sur l’espace réservation de l’Extranjeria. Cela vous permettra de réserver un créneau, sinon vous risquez de devoir attendre une heure ou deux.

Ce qu’il est possible de faire avec un visa de tourisme

Avec un visa tourisme, vous n’aurez pas de carte d’identité chilienne. Vous n’aurez donc pas le fameux RUN (incorrectement considéré comme le RUT, voir notre article sur le sujet), ce numéro de carte d’identité qui vous est demandé partout, pour louer un appartement, ouvrir un compte, accumuler vos points fidélité au supermarché ou au cinéma…
Cependant, il est possible même avec un visa tourisme, d’obtenir un RUT temporaire auprès du service des impôts (SII). Cela permet de faire beaucoup de démarches (même s’il vous faudra beaucoup de patience). Voir notre page RUT/RUN pour plus d’informations.

Travailler au Chili avec un visa de tourisme

Contrairement à ce que l’on pourrait penser, il est possible de travailler au Chili avec un visa touriste. Pour cela, vous devez solliciter un permis de travail auprès du département Extranjeria. Il vous faut :

  • Un passeport valide
  • La Tarjeta de Turismo (le petit papier blanc qui vous a été remis à l’entrée au Chili
  • Une photocopie de ces 2 documents
  • Un contrat de travail valide signé devant notaire

Le permis de travail coute 150% (1,5 fois) le prix d’un visa sujet à contrat. Autant dire que ce n’est pas très rentable. Cela peut cependant être une solution si vous êtes très pressé, où si vous venez pour seulement quelques mois. Ayez cependant en tête que beaucoup d’entreprises sont réticentes à employer une personne qui n’a pas de RUT (et donc un visa de résident temporaire). Or, cela est tout à fait légal dès lors que vous avez un permis de travail. Cela vaut le coup d’en parler à votre futur employeur pour vérifier si ca ne pose pas de problème.

Si vous ne postulez pas à un autre visa, il vous est également possible de renouveller le permis de travail si vous prolongez votre visa touriste.

Une minute ! Cete page vous a été utile ?
Si oui, n'hésitez pas à liker pour aider les autres francophones à la trouver plus facilement :-)