Obtenir votre visa au Chili : le guide étape par étape

Venir au Chile est très facile pour les résidents de la plupart des pays. Le Chili possède en effet de nombreux accords de réciprocité concernant les visas, ce qui fait qu’il est facile de rentrer en tant que touriste au Chili. Ceci sans avoir à besoin de demander un visa au préalable (il vous est octroyé à l’aéroport). Vous n’avez par exemple pas besoin de visa si vous êtes ressortissant européen, des USA ou d’un pays d’Amérique du Sud (certains frais peuvent s’appliquer, voir la page dédiée).

Bref, le visa touriste vous permet d’avoir un aperçu du pays. Vous pouvez demeurez au Chili jusqu’à 180 jours (en le prolongeant).

Si vous décidez de vous y installer, vous pouvez lancer les démarches depuis le Chili pendant que vous êtes en visa touriste. Attention aux délais et aux documents requis. Si vous envisagez cette option, il est conseiller de collecter les documents dans votre pays d’origine auparavant.

Quel est le processus d’obtention de visa ?

Pour vous installer au Chili et y résider de manière légale, vous allez faire la connaissance de 3 administrations :

  1. Extranjeria, le département d’immigration, où vous allez faire les démarches pour obtenir votre visa (si vous n’avez pas fait la démarche au consulat du Chili dans votre pays d’origine)
  2. PDI (Policía de Investigaciones), un des départements de la police, qui a en charge la gestion des étrangers au Chili.
  3. Registro civil, qui gère l’état civil des habitants et émet les cartes d’identité / passeports Chiliens

Extranjeria : Obtenir le visa

Au Chili, le processus est long, entre 3 et 6 mois en tout. L’afflux d’étrangers depuis quelques années, et les grèves régulières des services concernés ne facilitent pas.

Pour les visa étudiants, mieux vaut le faire dans le consulat de votre pays d’origine. Ils sont habitués et ca prend quelques semaines seulement.

Pour les autres, il est plutôt conseillé de faire sur place, car de toute façon le consulat va devoir envoyer les demandes au Chili pour traitement. De plus, pour les visas sujet à contrat, le contrat de travail doit être signé devant notaire au Chili, donc le faire à l’étranger complique la démarche.

Si vous rajoutez à ça que pour les visa plus spécifiques, les consulats ne seront pas forcément très au point sur les démarches et documents à fournir, voir pas autorisés à traiter la demande (notamment pour la résidence définitive).

Les fonctionnaires du département Extranjeria à Santiago ont déjà du mal à répondre à certaines questions un peu pointues, quand vous leur montrez leurs propres documents et demandez des précisons. Je vous laisse imaginer dans un consulat où ils n’ont jamais eu à traiter un type de visa en particulier.

Les étapes

  1. A Santiago, la demande se fait par la poste. Vous n’avez pas besoin de vous rendre à l’Extranjeria. En regions, vous pouvez en général prendre rendez-vous pour déposer votre dossier.
  2. Environ 4 à 6 semaines après le dépôt, vous recevez une lettre qui indique que votre visa est “en tramite” (c’est à dire en cours de traitement). Avec cette lettre, vous pouvez vous rendre à l’Extranjeria pour solliciter un permis de travail temporaire
  3. Une fois par semaine, vérifiez s’il y a du nouveau en vous connectant sur le site de l’Extranjeria. Quand votre visa est prêt, rendez-vous à l’Extranjeria avec votre passeport et votre justificatif de paiement.
  4. Direction la PDI ensuite, voir plus loin.. Vous avez 30 jours à compter de l’émission pour terminer les autres étapes.

Pour éviter de perdre du temps, il est possible de prendre rendez-vous. Attention à bien être présent 15 minutes avant. Sur l’invitation qui vous est envoyée, il est indiqué que c’est recommandé, mais c’est au bon vouloir de la personne à l’entrée.

Bon à savoir si vous êtes en retard : prenez votre smartphone avec vous et réservez de nouveau un créneau pour l’heure suivante. Vous n’avez plus qu’à aller patienter dans un café (con piernas) à proximité.

Adresse de l’Extranjeria à Santiago :
San Antonio 580
Santiago Centro

Metro Plaza de Armas or Bellas Artes
De 8:30 à 14:00

Pour réserver un horaire :
http://reservahora.extranjeria.gob.cl/

Attention
Les accents dans les prénoms / noms ne posent pas de problèmes. Cependant, les tirets / points en posent visiblement.

Il y aurait parait-il une loi ou une circulaire en cours qui stipule que la présence/l’absence de ce genre de signe (tirets / points) ne doivent pas être des points bloquants. Cependant, comme c’est au bon vouloir du fonctionnaire qui tamponne, j’ai déjà eu l’émission d’une carte d’identité refusée au Registro Civil car je cite “il manque un tiret sur le visa…”. Et un mois de perdu…

Donc si vous avez un tiret dans votre nom de famille, ou l’un de vos prénoms, vérifiez bien que le tiret est présent (et au bon endroit) sur le visa, avant qu’ils ne le collent sur le passeport.

PDI : vous enregistrer auprès de la police

Une fois le visa obtenu, vous devez vous rendre à la PDI afin d’obtenir un document d’enregistrement. Pour savoir où est la PDI la plus proche de votre domicile, vous pouvez consulter ce site.

Pour vous enregistrer auprès de la police, vous aurez besoin :

  • De votre passeport avec le visa collé dessus
  • Du papier que vous avez reçu à l’aéroport si vous êtes entré en visa touriste. Si vous avez perdu ce papier, vous pouvez en demander un duplicata à la PDI (ne faîtes pas la queue, il faut aller dans le bureau qui se trouve à gauche de l’entrée principale). Si vous avez obtenu votre visa dans un consulat du Chili à l’étranger, et que vous êtes entré au Chili avec un visa non-touriste, ce papier ne vous est pas remis et n’est pas nécessaire.
  • D’argent.

La démarche est très rapide, mais il y a en général beaucoup d’attente. Le mieux est d’y aller dès l’ouverture ou un peu avant, comme ça vous pouvez enchaîner avec le Registro Civil directement.

Adresse à Santiago :
Eleuterio Ramírez 852
Santiago Centro

Métro Santa Lucia ou Universidad de Chile
De 8:00 à 14:00

Registro civil : faire la demande de carte d’identité

Après avoir obtenu le document d’enregistrement, vous devrez vous rendre au registre civil afin de demander la carte d’identité chilienne (RUN). Pour pouvoir faire la demande, vous aurez besoin de :

  • Votre passeport avec le visa collé dessus.
  • Une photocopie de la page du passeport avec la photo d’identité.
  • Une photocopie de la page du passeport avec le visa.
  • Une photocopie du papier qui vous a été remis à la PDI.
  • D’argent (environ $5,000). Prévoyez l’appoint.

Vous pouvez faire les photocopies dans des magasins à proximité du registre civil.

Une fois la demande effectuée, la carte est disponible deux à trois semaines plus tard. Vous devez faire les demandes au bureau central sur Huerfanos, mais vous pouvez indiquer une autre succursale plus proche de chez vous pour faire le retrait. Vous pouvez consulter ce site afin de connaître les bureaux du registre civil les plus proches de votre domicile. Quelqu’un d’autre peut faire le retrait à votre place, mais il doit être présent avec sa carte d’identité chilienne et vous devez lui signer une autorisation.

Adresse à Santiago (pour faire les demandes) :
Huérfanos 1570
Santiago Centro

Métro Santa Ana, Los Heros ou La Moneda
De 8:30 à 14:00

 

Une minute ! Cete page vous a été utile ?
Si oui, n'hésitez pas à liker pour aider les autres francophones à la trouver plus facilement :-)