Résidence permanente au Chili

Qu’est-ce que la résidence permanente ?

La résidence permanente est l’autorisation accordée aux ressortissantes étrangers titulaires d’un visa de résident temporaire valide de séjourner indéfiniment dans le pays et d’y exercer tout type d’activité, dans les limites du respect de la loi. Une fois que vous obtenez la résidence permanente, celle-ci est valable à vie, elle n’est pas à renouveler. Vous ne pouvez pas renoncer à la résidence permanente.

Qui peut obtenir la résidence permanente au Chili ?

Pour être éligible à la résidence permanente, vous devez remplir l’une des trois conditions suivantes :

  • Etre titulaire d’un visa de travail sujet à contrat depuis 2 ans.
  • Etre titulaire d’un visa de résidence temporaire depuis 1 an.
  • Etre titulaire d’un visa étudiant depuis 2 ans et avoir terminé vos études professionnelles ou secondaires.

Par ailleurs, vous ne devez pas avoir quitté le Chili plus de 180 jours pendant la durée de validité de votre visa actuel. Et vous devez envoyer votre demande de résidence permanente dans les 90 jours précédant l’expiration de votre visa temporaire. Cependant, vous avez le droit de rester 90 jours maximum sans visa, entre la date d’expiration de votre visa temporaire et la date de demande de résidence permanente. Ce délai peut vous permettre d’atteindre les exigences en termes de durée de visa temporaire.

Comment obtenir la résidence permanente au Chili ?

A partir du 1er mai 2019, toutes les demandes de résidence permanente se font en ligne, et non plus par courrier.

Tout d’abord, pour demander la résidence permanente, vous devez avoir un code unique, que vous pouvez demander dans n’importe quel bureau de l’Etat Civil ou de ChileAtiende, qui est un réseau multiservices de l’Etat. Cette « claveúnica » est un mot de passe unique qui vous permet d’accéder à tous les services de l’Etats, facilement et en toute sécurité.

Ensuite, connectez-vous sur la plateforme en ligne, à l’aide de votre RUT et de votre code unique, et faites votre demande de résidence permanente. Veillez à bien fournir tous les documents requis. Les formats de document autorisés sont : pdf, jpg et png. Sachez que plus votre candidature est complète, plus elle sera traitée rapidement. Tenez également compte du fait que vous devrez vous adresser à d’autres institutions publiques et au consulat de votre pays d’origine, et que chaque organisme a ses propres délais. Si vous devez fournir des documents délivrés hors du Chili, ceux-ci doivent être apostillés ou légalisés par le consulat du Chili dans le pays d’origine. Si le document est rédigé dans une langue autre que l’anglais, le français, l’italien ou le portugais, celui-ci doit être traduit en espagnol.

Une fois la demande envoyée, elle sera soumise à un processus d’admissibilité, afin de vérifier que toutes les exigences sont respectées. Vous recevrez ensuite une lettre à votre domicile, vous indiquant si votre demande a été acceptée ou non. Si votre candidature est incomplète, il vous sera demandé de fournir les documents manquants à l’adresse suivante : Sres. Permanencia Definitiva, Clasificador N°8, Correo Central, Santiago ; en joignant une copie de la lettre que vous avez reçue. Si votre demande est approuvée, prenez rendez-vous à un bureau de l’Extranjería afin de retirer votre certificat de résidence permanente.

Tout au long de la procédure, vous pouvez suivre l’état d’avancement de votre dossier en ligne.

Attention, une demande de résidence permanente ne peut être reconsidérée qu’une seule fois. Si votre demande est rejetée une première fois, il ne vous restera qu’une chance. Si votre demande est définitivement rejetée, vous devrez alors demander un nouveau visa de résidence temporaire ou bien quitter le pays. Le département d’immigration peut également décider que votre demande n’est pas recevable, mais vous octroyer directement un nouveau visa temporaire pour un an supplémentaire. C’est par exemple le cas des entrepeneurs qui ont obtenu un visa temporaire afin de créer une société, et n’ont pas encore obtenu un chiffre d’affaires ou des bénéfices suffisants du point de vue de l’Extranjería.

Combien coûte un visa de résidence permanente ?

Pour connaître le prix qui correspond à votre nationalité, vous pouvez consulter la carte suivante. A la date de rédaction de cet article, la résidence permanente coute CL$ 76.666. Le visa est gratuit pour les étrangers dont le conjoint est chilien ainsi que pour les mineurs.

Comme pour le visa temporaire, lorsque votre résidence permanente est acceptée, vous pouvez télécharger sur le site un Orden de Giro (ordre de paiement). Vous devez ensuite vous rendre dans une banque commerciale ou un Serviestado afin de régler le montant demandé. Gardez bien le reçu de paiement qui sera requis pour retirer votre certificat de résidence permanente.

Quelles sont les étapes à suivre une fois obtenu le certificat de résidence permanente ?

Suite au retrait de votre certificat, vous disposez de 30 jours pour enregistrer votre résidence permanente auprès de la PDI (Policía de Investigación). Pour ce faire, vous vous rendez dans un bureau de la PDI muni de votre passeport et de votre certificat de résidence permanente. Si vous habitez à Santiago, vous pouvez prendre rendez-vous ici.

Vous devrez ensuite vous rendre dans un bureau du Registre Civil afin de demander votre carte d’identité mise à jour. Ce n’est pas obligatoire pour les mineurs mais il est conseillé de le faire. Pour obtenir votre carte d’identité, vous aurez besoin de votre passeport, de votre certificat de résidence permanente, ainsi que du papier d’enregistrement que l’on vous a remis à la PDI.

Puis-je quitter le pays pendant le processus de traitement de ma demande de résidence permanente ?

Tout à fait. Libre à vous de voyager à l’extérieur du Chili pendant le traitement de votre demande.

Que faire si je perds mon certificat de résidence permanente ?

Si vous perdez votre certificat, vous pouvez demander un duplicata en ligne, en suivant ce lien. Pour ce faire, vous devez vous munir de votre « clave unica », mot de passe unique fourni par le Registre Civil.

Combien de temps puis-je quitter le Chili sans perdre ma résidence permanente ?

Vous pourrez demeurer en dehors du Chili au maximum un an sans interruption. Au-delà de cette période, votre résidence permanente est révoquée tacitement. Cependant, dans les 60 jours précédant la fin de l’année passée en dehors du Chili, vous pouvez faire une demande de prolongation d’un an auprès du consulat chilien du pays dans lequel vous vous trouvez. Un maximum de quatre extensions successives peut être accordé.

Puis-je obtenir la nationalité chilienne avec un visa de résidence permanente ?

Oui. Si vous avez vécu au moins 5 ans au Chili, comptés à partir de la date du premier visa de travail ou de résidence temporaire, et que vous remplissez les conditions légales, vous pouvez demander la nationalité chilienne. Pour plus d’informations sur le sujet, vous pouvez lire notre article dédié.