Les communes à Santiago : où s'installer ?

La province de Santiago est divisée en 37 communes. Ci-dessous un aperçu de certaines d’entre elles. Pour plus d’informations concernant les logements et le prix de l’immobilier dans ces secteurs, vous pouvez consulter le site de l’agence immobilière Bretagne Propiedades, en français.

Santiago Centro

La commune de Santiago Centro (en rouge sur la carte) est le point de départ de la création de la ville au 16ème siècle. La plupart des administrations centrales, ainsi que beaucoup de monuments historiques se sont peu à peu construits autour de la Plaza de Armas (quartier Civico). Santiago Centro est donc le cœur historique de la ville, où vous trouverez de nombreux vestiges de l’époque coloniale. Si cette époque vous intéresse, vous pouvez visiter le Museo Histórico Nacional et le Museo Colonial, tous deux situés dans Santiago Centro.

Du point de vue des expats, Santiago Centro est la limite ouest de la ville car la plupart vit dans le nord-est de la ville et s’aventure peu plus à l’ouest.

Autour de la Plaza de Armas, Santiago Centro regorge de passages marchands, à l’image du Paseo Huérfanos, et de galeries commerciales. C’est l’endroit idéal pour un après-midi shopping à petit prix.

Au sud de l’avenue Alameda, qui traverse Santiago Centro d’est en ouest, de nombreux immeubles d’une vingtaine d’étages ont été construits. C’est donc un quartier très résidentiel, peu animé après 21h. La concentration d’immeubles fait que les supermarchés sont pris d’assaut le week-end. Faire la queue 20-30 minutes pour passer en caisse peut vite devenir lassant… De même le matin et le soir, aux heures de pointes, les trottoirs pourtant larges sont noirs de monde, surtout ceux proches des entrées/sorties du métro.

Au nord de cette avenue, à l’est de la commune, vous trouverez le quartier Lastarria, situé autour du Cerro Santa Lucía (une petite colline avec une jolie vue à 360 degrés sur Santiago). Lastarria est un quartier un peu bohème, où vous trouverez de nombreux restaurants, cafés, librairies, boutiques d’art ou encore le museo de Bellas Artes.

Au nord de Santiago Centro se trouve le barrio Patronato, le quartier chinois de la ville. La Vega, le plus gros marché de Santiago, se situe également au nord de la commune. Là-bas, vous pourrez trouver des fruits et légumes, de la viande, du poisson, du fromage à des prix plus abordables que dans les supermarchés. Vous pouvez également y déguster des spécialités chiliennes telles que les completos, les empanadas ou encore les sopaipillas.

Santiago Centro est davantage recommandé pour les étudiants ou les jeunes actifs, surtout ceux qui travaillent dans le centre.

Le quartier continue de se développer et de nombreux immeubles sont encore en construction. Si vous comptez loger dans ce quartier, vérifiez qu’il n’y a pas de chantier à côté, afin d’éviter six mois de nuisances sonores.

Providencia

Située à l’est de Santiago Centro, Providencia abrite des centres d’intérêt de la ville : le Cerro San Cristóbal, le centre commercial Costanera Center (le plus grand gratte-ciel d’Amérique Latine), le quartier Bellavista, où se trouve la Chascona (maison de Pablo Neruda) etc. La commune comprend également de nombreux parcs, tels que le Parque Bustamante ou le Parque Inés de Suárez, où se fêtent les fiestas patrias.

Il y a beaucoup de bars et restaurants le long de la ligne 1 entre Baquedano et Pedro de Valdivia, et le long de la ligne 4 entre Tobalaba et Cristobal Colon. C’est l’endroit idéal pour boire un verre en happy hour après une journée de travail !

Bellavista, situé au nord de la commune, juste avant le Cerro San Cristóbal, est un quartier artistique très animé, où vous trouverez des restaurants, bars et boîtes pour sortir. L’inconvénient pour y vivre est que c’est un quartier très bruyant la nuit.

A part quelques commerces de proximité, dès que vous vous éloignez de 3-4 blocs du métro vers le sud, la commune devient très résidentielle. La zone est très agréable à vivre, avec des rues arborées. Elle est d’ailleurs prisée des Chiliens, et des touristes étrangers. La population est donc assez hétérogène et cosmopolite.  La plupart des habitations sont basses (maisons individuelles et immeubles de 8-10 étages maximum) mais le quartier se construit très vite. Il y a plus d’espace et moins de monde dans les rues qu’à Santiago Centro. Il y a très peu d’insécurité et vous pouvez rentrer chez vous sans problème, même en pleine nuit. Un appartement ou une maison à 2-3 blocs du métro est donc un bon compromis pour être relativement tranquille tout en pouvant se déplacer facilement et en étant proche de tout.

Providencia est donc recommandée pour les couples ou les familles souhaitant un accès rapide au métro et les étudiants ou jeunes actifs voulant vivre en colocation.

Ñuñoa

Située au sud de Providencia et à l’est de Santiago Centro, Ñuñoa est une commune agréable à vivre et très sûre. Etant un peu plus excentrée du métro, elle comprend beaucoup de maisons individuelles avec jardin et certaines zones sont classées, ce qui évite l’invasion de tours de 20 étages comme à Santiago Centro. Ñuñoa est désormais desservie par le métro et le réseau de bus y est très développé.

Au centre de la commune se trouve la Plaza Ñuñoa, qui concentre beaucoup de restaurants, bars, ou encore glaciers. La place est peu à peu devenue un lieu culturel, notamment avec l’arrivée du Teatro Universidad Católica.

Au nord-ouest de Ñuñoa se trouve le barrio Italia (proche du métro Santa Isabel). Le barrio Italia est un quartier bohème très animé le weekend, où vous trouverez beaucoup de restaurants, cafés, galeries d’art etc. C’est l’endroit idéal pour un brunch le dimanche ou tout simplement pour une promenade dans les galeries.

Ñuñoa est recommandée pour les personnes souhaitant un peu plus d’espace et idéalement disposant d’une voiture.

Las Condes

Las Condes est une commune assez riche, où vivent de nombreux expatriés. Vous y trouverez à la fois des quartiers d’affaires et des quartiers résidentiels, ainsi que des centres commerciaux et des cinémas. La commune est assez sécurisée, les agressions physiques y sont très rares. Le principal problème concerne surtout les vols par effraction (de voiture ou de maison).

Etant donné que Las Condes est la plus grande commune de la province de Santiago, il serait peu pertinent d’en faire une description générale. C’est pourquoi nous vous détaillons ci-dessous quelques quartiers : el Golf/Alcántara, Escuela Militar, Manquehue/Parque Araucano.

 

El Golf/Alcántara

Depuis les années 90, cette zone, connue sous le nom de Sanhattan (Santiago-Manhattan), est devenue le quartier des affaires de Santiago. Les avenues Apoquindo et Isidora Goyenechea sont bordées d’immeubles de bureaux, tandis que les rues adjacentes comprennent plutôt des immeubles résidentiels.

Le nom « El Golf » vient du club de golf très huppé situé au nord de l’avenue Presidente Riesco.

Le quartier est très actif en semaine lors des heures de bureaux, mais très calme passé 20h. Le week-end, mis à part quelques ferias de temps en temps en été et quelques marchés, le quartier est peu animé.

El Golf est recommandé pour les expatriés en mission courte qui veulent être proches de leur travail.

 

Escuela Militar

Escuela Militar est le prolongement du quartier El golf. De même, des immeubles de bureaux bordent l’avenue Apoquindo et les rues adjacentes se composent d’immeubles résidentiels, dont la qualité de construction est moindre que dans le quartier El Golf.

Escuela Militar est recommandée pour les personnes voulant vivre dans un quartier calme, proche de la ville, tout en étant moins cher que El Golf, ou pour les familles avec adolescents, qui pourront être plus indépendants en ayant un accès au métro.

 

Manquehue / Parque Araucano

La zone proche du métro Manquehue et du Parque Araucano se compose d’un mix d’immeubles résidentiels et de bureaux, plus récents que dans les quartiers El Golf et Escuela Militar. Etant à proximité du métro Manquehue, d’un grand parc idéal pour les enfants, et disposant d’un accès rapide au centre commercial, ce quartier est un bon compromis. D’autant plus que plusieurs collèges internationaux se trouvent à proximité, comme le Colegio Alemán ou le Colegio Internacional Sek Chile. Le quartier est donc recommandé pour les familles avec enfants.

Vitacura

Vitacura est une des communes les plus chics de Santiago, située au nord de Las Condes, et très prisée par les Chiliens aisés. La commune n’est pour l’instant pas accessible en métro, bien que la nouvelle ligne de métro qui vient d’être annoncée pour 2025 devrait déservir Vitacura. Pour l’instant, il convient donc de disposer d’une voiture si vous voulez habitez à Vitacura, ou bien de travailler juste à côté. En effet, les bus qui desservent la commune peuvent mettre 45 minutes à rejoindre Providencia et Santiago Centro en heure de pointe.

Le barrio Alonso de Córdova est à l’image de Vitacura : le quartier, parsemé de galeries d’art et de petits jardins, allie luxe et culture. Vitacura abrite également le paseo El Mañío, une allée piétonne, bordée de restaurants gastronomiques. Au nord-ouest de la commune se trouve le Parque Bicentenario, idéal pour se promener le week-end.

Il faut cependant noter que la concentration de richesse rend la commune sujette aux vols par effraction. C’est pourquoi la plupart des maisons sont équipées de clôtures électriques au-dessus des murs et sont surveillées par les voitures de patrouille de la commune et celles de compagnies de sécurité privées.

Vitacura est recommandée pour les familles d’expatriés, surtout si les enfants vont au lycée français ou à la Bradford School.

Lo Barnechea

Lo Barnechea est la commune la plus au nord. C’est probablement la commune résidentielle la plus huppée de la province de Santiago. La plupart des familles aisées et des expatriés vivent dans les quartiers au nord et à l’ouest de la commune, notamment le quartier de la Dehesa, où l’on trouve des maisons chics et des appartements dans des condos « luxe ».

Cependant, la commune abrite également des quartiers où vivent les classes sociales chiliennes défavorisées, à l’image du Pueblito Cerro 18, ce qui contraste fortement avec le reste de la zone.

La commune est très mal desservie par les transports en commun. Il vous faudra donc absolument une voiture si vous logez à Lo Barnechea.

Lo Barnechea est recommandé pour les familles d’expatriés, surtout celles dont les enfants vont à l’une des nombreuses écoles de la commune (Santiago College, Lincoln Academy, Nido de Aguilas, Craighouse, etc).

Huechuraba

Huechuraba est située au nord de Santiago, séparée de Vitacura par le Cerro San Cristóbal. C’est une commune mixte, comprenant à la fois des immeubles résidentiels et des bureaux (ciudad empresarial). Huechuraba comprend également le Mall Plaza Norte, un centre commercial. Vous y trouverez de belles maisons avec jardin, moins chères qu’à Vitacura ou la Dehesa. Il y a cependant extrêmement peu d’expatriés qui y vivent.

La Reina

La Reina est une commune résidentielle, située au début de la Cordillère. Etant donné que la commune est éloignée du centre de la ville et des collèges internationaux, peu d’expatriés y vivent (il faut par exemple compter 1h pour aller à l’Alliance Française à l’heure de pointe). Cependant, La Reina est très arborée et offre de beaux points de vue sur Santiago. Le Parque Aguas de Ramón, endroit idéal pour sortir faire une randonnée le week-end ou pique-niquer en famille, est d’ailleurs situé à proximité.