Les transports en commun à Santiago

Santiago dispose d’un réseau de transports en commun assez dense.

Pour pouvoir utiliser le réseau, vous devez d’abord acheter une carte bip au guichet dans le métro pour $1,550. Vous pouvez ensuite charger le montant que vous voulez, à partir de $100, en station de métro ou dans les kiosques à journaux situés un peu partout dans Santiago. Le montant crédité n’est pas remboursable. Une fois la carte validée, vous pouvez voyager pendant 2h, dans la limite de deux changements bus/métro. Sur le métro, vous pouvez faire autant de changements que vous voulez. En revanche, si vous sortez du métro, vous serez débité en rentrant à nouveau.

Métro

Le métro de Santiago du Chili est un moyen sûr et rapide de traverser la capitale. Il ne dessert pas tous les quartiers de la ville mais la majorité des centres d’intérêts de Santiago. Le métro est en expansion : après deux lignes ouvertes en 2018, une nouvelle ligne devrait ouvrir en 2026 et d’autres projets sont prévus.

Le coût du ticket varie selon le jour de la semaine et l’heure :

  • $760 du lundi au vendredi 7h-9h et 18h-20h (heures de pointes).
  • $680 du lundi au vendredi 6h30-7h, 9h-18h et 20h-20h45, le samedi et dimanche toute la journée (samedi 6h30-23h30, dimanche et jours fériés 8h-23h).
  • $630 du lundi au vendredi 6h-6h30 et 20h45-23h (heures creuses).

L’une des particularités du métro de Santiago est que, pour fluidifier le trafic en heures de pointe, certaines rames ne s’arrêtent pas systématiquement à chaque arrêt, mais à un arrêt sur deux. Les lignes 2, 4 et 5 ont donc trois types de stations : les rouges, les vertes et les mixtes. Certaines rames de métro s’arrêtent aux stations rouges et d’autres aux stations vertes. Avant de monter, il suffit de regarder l’indicateur de couleur, un néon vert ou rouge situé au-dessus de chaque porte d’accès à la rame, du train qui arrive pour savoir si c’est celui que vous attendez. Tous les métros, peu importe leur couleur, s’arrêtent aux stations mixtes. Si aucune couleur n’est allumée, c’est qu’il dessert toutes les stations. Une fois dans le métro, le plan de la ligne est affiché avec les couleurs en rappel.

Bus

A Santiago, le bus s’appelle le « micro ». Le réseau de bus vous emmène dans tous les quartiers mais ce n’est pas le moyen de transport le plus fiable. Les bus arrivent rarement à la même heure chaque jour et peuvent ne pas s’arrêter à certains arrêts, qui ne sont d’ailleurs pas forcément bien indiqués. En somme, il est difficile de se repérer lorsque l’on prend le bus donc ayez un peu d’avance si vous choisissez ce moyen de transport.

Un ticket de bus coûte $660 à tout moment de la journée et de la semaine. Si vous sortez du métro et prenez un bus, vous ne serez pas débité en validant votre carte à la montée dans le bus.

Taxi

Outre les transports en commun, vous pouvez vous déplacer en taxi. Bien que Santiago soit une ville sûre, nous vous conseillons d’utiliser l’application EasyTaxi pour réserver un taxi. Cela vous permet d’avoir les coordonnées du chauffeur et d’envoyer une réclamation si après la course, le plan indique un détour inutile.

Vous pouvez également utiliser des colectivos, un taxi partagé avec trois autres personnes, ce qui vous revient moins cher qu’un vrai taxi. Le chauffeur démarre sa course une fois les quatre passagers à bord. En général, les distances et les prix sont individuels. Vous trouverez des colectivos à la sortie des grosses stations de métro et dans les centres d’intérêts de Santiago. Ils se repèrent à leur couleur, complètement noirs, contrairement aux taxis qui sont noirs et jaunes, et à la petite affiche sur le toit.

Uber n’est pas légal au Chili car la plateforme, embauchant des conducteurs n’ayant pas le permis de conduire de type A, n’est pas aux normes chiliennes. Cependant, Uber reste largement présent à Santiago, et vous pouvez tout à fait utiliser ce moyen de transport, sûr et moins cher que le taxi. Si le prix d’un Uber vous semble excessivement cher, vous pouvez comparer le prix avec d’autres applications, telles que Cabify, une société de transports qui propose deux services, une pour les entreprises et une pour les particuliers.

Vous pouvez calculer votre itinéraire bus et métro sur www.transantiago.cl. Nous vous recommandons d’utiliser l’application smartphone Moovit, qui vous permet également de calculer vos itinéraires, avec indication du temps.