Types de visas au Chili

Vous souhaitez vous installer au Chili ? Vous cherchez le visa le plus adapté à votre situation ?

Dans cet article, nous examinons tous les types de visas disponibles au Chili et vous indiquons quel visa convient le mieux à chaque situation.

Visa de travail / visa « contrat de travail »

Quel est ce visa ?

Le visa de travail est un visa qui permet aux citoyens étrangers qui viennent au Chili de travailler pour une entreprise. Ce visa peut être délivré aux étrangers déjà au Chili ou ceux qui sont encore à l’étranger, par le biais d’un consulat. Pour pouvoir bénéficier de ce visa, vous devez déjà avoir un contrat de travail signé avec une entreprise. Ce visa ne permet pas de venir au Chili pour chercher un travail.
Ce visa permet également à la famille (conjoint(e), parents et / ou enfants) de vivre au Chili, à condition que le titulaire du visa puisse prendre en charge leurs frais. Ces bénéficiaires, qui sont considérés comme « dépendants », ne sont pas autorisés à réaliser des activités rémunérées dans le pays.
Ce visa expire dès que la relation contractuelle est résiliée par l’une des parties, après quoi l’étranger dispose de 30 jours pour demander un autre visa ou quitter le pays.
Ce visa vous permet de travailler uniquement et exclusivement pour l’employeur avec qui le contrat de travail a été signé.
Ce visa vous permet de résider au Chili pendant un an maximum, après quoi vous pouvez demander une prolongation du visa (pour une autre année). Après deux ans, vous pouvez demander la résidence permanente.

Renouvellement de visa / changement d’employeur

Avec ce visa, si vous quittez votre emploi actuel et décidez de travailler dans une autre entreprise, vous devez demander un autre visa en justifiant de votre nouvel employeur, car le contrat vous permettant d’obtenir le visa est expiré. Vous avez 30 jours à compter de la fin du contrat de travail pour le faire.

Visa temporaire / Visa de résidence temporaire

Ce type de visa vous permet de résider au Chili et d’y exercer toute activité autorisée par la loi (travail, études, investissement, etc.).
Vous pouvez résider au Chili avec ce visa pendant un an, après quoi vous pouvez demander une prolongation d’un an ou faire une demande de résidence permanente.
Il existe plusieurs types de visas de résidence temporaire. Voici une liste de tous les types de visas temporaires au Chili :

1. Visa temporaire pour étranger ayant un lien avec un citoyen chilien

Ce visa est pour vous si vous avez un lien direct avec un citoyen chilien, qui peut être :

  • votre conjoint,
  • un de vos parents,
  • un de vos enfants.

2. Visa temporaire pour les enfants nés au Chili de parents non résidents

Vous pouvez obtenir un visa si vous êtes né au Chili, alors que vos parents étaient au Chili en tant que touristes.

3. Visa temporaire pour un ancien résident au Chili

Cette catégorie de visa s’applique aux étrangers qui :

  • ont été résidents au Chili depuis avec un visa temporaire durant au moins un an, et vivent désormais hors du Chili depuis au maximum cinq ans,
  • vivaient au Chili avec la résidence permanente et ont quitté le pays depuis plus d’un an, ce qui a entraîné la révocation tacite de leur résidence permanente.

4. Visa temporaire pour un étranger ayant un lien avec un membre de sa famille résidant au Chili avec une résidence permanente

Ce visa est assez similaire au n°1. La seule différence est qu’au lieu d’avoir un lien familial avec un citoyen chilien, vous pouvez l’obtenir si vous avez un lien familial avec un étranger résidant déjà au Chili avec une résidence permanente.
Si votre conjoint, l’un de vos parents ou l’un de vos enfants possède la résidence permanente, vous pouvez prétendre à ce visa.

5. Visa temporaire pour les religieux

Ce visa temporaire permet aux étrangers appartenant à des églises (prêtre, membre du clergé), à des ordres ou à des congrégations reconnus dans le pays de venir au Chili pour y mener des activités religieuses, éducatives ou d’assistance.

6. Visa temporaire pour retraités et étrangers avec revenus récurrents

Ce visa temporaire peut être utilisé par un retraité ou un étranger qui peut démontrer un revenu récurrent en dehors du Chili. Cela leur permet de voyager au Chili pour des périodes de plus de 90 jours et même de s’installer au Chili.

7. Visa temporaire pour investisseurs et propriétaires d’entreprises

Ce visa temporaire est intéressant pour les entrepreneurs, investisseurs, commerçants ou propriétaires d’entreprises en général, qui voyagent sur le territoire national pendant plus de 90 jours en raison de leurs activités et de leurs intérêts dans le pays. C’est un visa assez facile à obtenir, mais il peut être plus difficile de renouveler ou d’obtenir une résidence permanente avec ce visa.
Même si vous êtes un entrepreneur, d’autres catégories de visas pourraient vous être plus utiles. Contactez-nous pour plus d’information.

8. Visa temporaire pour professionnels et techniciens, journalistes et professionnels des médias

Les étrangers avec certains diplômes, tels que les ingénieurs, les techniciens, ainsi que les professionnels des médias peuvent demander ce visa. Ce visa a été créé pour attirer les étrangers exerçant des professions où le Chili manque de personnel pour répondre à tous les besoins des entreprises chiliennes.
Pour pouvoir bénéficier de ce visa, le demandeur doit démontrer un minimum de 1 600 heures d’enseignement. Si le diplôme n’indique pas le nombre d’heures suivies, un certificat légalisé de l’institution est nécessaire pour accréditer le nombre d’heures de formation.

9. Visa temporaire pour les femmes enceintes et les étrangers qui entreprennent un traitement médical

Ce visa permet aux étrangers suivants de séjourner au Chili pendant un an :
– femmes enceintes,
– les étrangers qui viennent au Chili suivre un traitement médical spécifique.
Vous devez être en mesure de justifier de ressources économiques suffisantes pour votre séjour au Chili.

10. Accord sur les visas pour les citoyens argentins, boliviens, brésiliens, paraguayens et uruguayens

Ce visa permet aux Argentins, Boliviens, Brésiliens, Paraguayens et Uruguayens de rester un an au Chili en tant que résident temporaire, quelle que soit l’activité qu’ils viennent exercer, à condition qu’ils aient un casier judiciaire vierge.
Il est basé sur la lettre circulaire n°264645 du 04.12.09 du sous-secrétaire à l’Intérieur.
À noter : pour demander ce visa, les citoyens doivent présenter un passeport en cours de validité.

11. Visa temporaire par union civile

Ce visa temporaire est similaire aux types de visa n°1 et n°4.
C’est une catégorie spécifique qui permet à un étranger d’obtenir un visa, s’il a signé un contrat d’union civile avec un citoyen chilien ou avec un étranger ayant le statut de résident permanent.

12. Visa temporaire pour enfants et adolescents

Il est destiné aux mineurs, quelle que soit la raison pour laquelle ils souhaitent obtenir un visa.
Le visa pour enfants et adolescents ne peut être étendu au groupe familial. Si l’un de ses membres est en situation de migration irrégulière, il doit effectuer les démarches nécessaires pour demander et obtenir le permis de séjour correspondant.

Visa étudiant / Visa étudiant

Le visa étudiant est accordé aux étrangers qui voyagent au Chili dans le but d’étudier. Il permet uniquement d’étudier, ce qui signifie que vous n’êtes pas autorisé à travailler avec ce visa, sauf dans des cas spécifiques. La durée maximale est normalement d’un an (sauf dans le cas d’une bourse où le visa est délivré pour la durée de la bourse), renouvelable jusqu’à la fin de vos études.

Une minute ! Cete page vous a été utile ?
Si oui, n'hésitez pas à liker pour aider les autres francophones à la trouver plus facilement :-)